ALPINISME‎ > ‎Historique‎ > ‎

Camp d'alpi à Valpelline, juillet 2013

publié le 17 juil. 2013 à 06:23 par Serge Vial   [ mis à jour le·3 mars 2017 à 01:23 par Amitié Nature Voiron ]
C'est en moyenne une bonne quinzaine de membres qui a participé à ce camp d'été organisé du 6 au 20 juillet à Valpelline, petite vallée qui s'enfile juste au Nord d'Aoste.
Les choses ont bien commencé dimanche 07/07 avec un accueil très agréable au camping du Grand Combin (à recommander !) et une petite mise en jambes de 2200m de dénivelé env. pour les premiers arrivants.

Le Mont Gelé (qui porte bien son nom, n'est-ce-pas...) a permis de prendre un peu de hauteur mardi 9 juillet : lundi 8, à partir de Glacier, un bon sentier nous a conduits au sympathique "bivacco" (cabane bien aménagée, avec couvertures SVP !) Regondi (juste avant l'averse !), perché sur une crête à 2500m, puis mardi les pentes de neige faciles du glacier du Mont Gelé nous ont menés au sommet, à 2500m. Une belle première course de neige facile pour commencer !
Mercredi 10 : rando de récupération pour la plupart juste au-dessus du beau lac de barrage des Places de Moulin : les belles couleurs vert émeraude du lago Lungo et du lago Morto ont été appréciées... D'autres récupèrent de leurs bobos...
Jeudi 11 : sortie école d'escalade, ou randonnée, ou "bulle" au marabout, afin d'accueillir les nouveaux arrivants.
Vendredi 12 : à partir de Places de Moulin, 4km de plat le long du lac, puis longue montée du vallon Buthier, jusqu'au refuge d'Aoste à 2781m (sentier dévié sous les séracs, à droite par une moraine instable).
Samedi 13 : montée au col de la Division, puis à droite, "direttissima" vers la Tête de Valpelline, à 3798m. Vues magnifiques sur la Dent d'Hérens et sur le majestueux Cervin tout proches, et sur une bonne partie des Alpes Suisses ! Descente facile sur le col de Valpelline, puis 160m de remontée, et c'est le sommet de Tête Blanche (3710m) ! La descente ne fut pas sans embûches : raide moraine, passages avec câbles ou chaînes... voire exposée par endroits, ni sans "bûche" (traversée de torrent à califourchon sur un sapin ! cf les photos...). Finalement, c'est un groupe bien fourbu qui s'est retrouvé au camp autour de l'apéro du soir... Les pizzas et le petit "Asti" du camping furent vraiment les bienvenus !
Comments