SKI DE RANDONNÉE

Cette page est enrichie et mise à jour par la Commission Ski de Randonnée (Contacts : Marie-Pierre Jaouen, Bernard Drouère).

Reprise de l'activité: réunion pour les nouveaux avant mi novembre
Formation DVA: obligatoire "sous les feuilles"pour les nouveaux, dans une sortie de début de saison marquée"formation"
Sorties: idem l'année dernière mais attention selon météo d'autres choix regarder le site assez régulièrement. Bien regarder le niveau de la course et appeler l'organisateur si besoin
Séjours: en projet du 14/02 au 21/02 et du 28/02 au 6/03 dans le Beaufortain pensez à faire des sorties avant ce séjour.
Consignes:tester son DVA avant la 1ere sortie; vérifier son matériel (colle...); prévoir dans sac (fart, raclette, attache skis, lacet et....); relire les docs sur le site sur le sauvetage mais aussi sur les techniques et les connaissances en montagne; accepter qu'une sortie peut être modifiée; suivre les décisions prises par l'animateur après concertation; respecter les consignes de montée et descente....on est en groupe!!!
Divers: Les DVA du club sont bientôt à disposition.....des sorties de ski piste auront lieu; certains ont besoin d'en faire pour pouvoir être à l'aise surtout à la descente.
Le club a certains avantages au magasin Gozzi, nous demander.
Pour tout problème ou questionnement ne pas hésiter à contacter Bernard ou Marie-Pierre: la commission est là pour ça.
Bonne saison j'espère


Année courante 2020-2021

FORMATION DVA OBLIGATOIRE
(Voir programme sur la page d'accueil ANV en Janvier)

INFORMATIONS sur l'Année :
          Quelques sorties de l'Année :


    Et toujours d'actualité...

Rocher Blanc 26-05-2021

publié le 9 juin 2021, 01:57 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 9 juin 2021, 02:29 ]

Six heures du mat, le couvre-feu levé, nous prenons la route en direction de l’Oisans. Le soleil se lève quand nous arrivons aux chalets de Rieu Claret, au pied des cols du Glandon (fermé) et de la Croix de Fer (ouvert depuis peu). Une belle journée s’annonce et nous ne sommes pas seuls. Les plaques d’immatriculation des voitures stationnées laissent imaginer que d’autres ont bravé le couvre-feu pour partir plus tôt (à moins qu’ils n’aient dormi dans leurs véhicules). Les intempéries des derniers jours ont redéposé quelques centimètres de neige sur les hauteurs et permettent de prolonger la saison de ski. Néanmoins, comme annoncé par nos prédécesseurs sur skitour, la neige a fondu au niveau du parking (1775 m) et, à 8h, nous devons monter 100 m plus haut pour pouvoir chausser les skis (vers 1870 m). A partir de 2000 m, lorsque nous débouchons dans le cirque du ruisseau de Buyant, cerné par les sommets de la Pyramide, du Toit, de l’Agnelin et le Rocher Pilliozan, le manteau neigeux est abondant et stabilisé. La montagne est parcourue dans toutes les directions. Un skitourien pressé nous dépasse. Il convoite le couloir sud-ouest de la Pyramide (confirmé sur https://skitour.fr/sorties/151899 ). Dès 9h nous croisons les plus matinaux qui redescendent. L’ascension se fait à un bon rythme – tout aux couteaux pour M-P ! qui a pris par erreur ses vieilles peaux, trop étroites (il lui fallait bien un petit handicap pour que je la suive !) – et nous voici au sommet à 11h. Le soleil tape fort. Malgré l’envie de jouir du paysage, il n’est pas question de trop traîner en admirant la Combe-Madame immaculée. La première descente du jour est un régal ****+ dans cette neige fraîche, toujours « crémeuse », comme au Taillefer dernièrement. Nous descendons environ 350 m. Pas plus ! C’est qu’il faut prévoir la remontée au col ouest de Buyant. On en bave un peu. Et puis, il serait peut-être temps de casser une petite croûte ! au col à 13h. ... Presto ! et nous attaquons la descente en face sud. Neige dure, transformée, à point finalement sur le haut. Puis une moquette qui s’épaissit progressivement au cours de la descente. Nous en profitons avec bonheur ****+. Les pentes du bas deviennent franchement « soupasse » **. Mais il est presque 15h, et l’été arrive dans moins d’un mois. On finit parmi les fleurs. Toujours aussi sympa ce Rocher Blanc ! Merci M-P d’avoir répondu à cette proposition. Sera-ce la dernière course à ski de la saison ? Pas sûr !
CR en images ici. Pensez à visionner le diaporama en plein écran (bouton "lire") afin de disposer de toutes les images et des animations associées.

Le Taillefer 08-05-2021

publié le 12 mai 2021, 01:52 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 12 mai 2021, 02:17 ]

L’heure du déconfinement (… par étapes) est venue et la « barrière » des 10 km peut de nouveau être franchie. La neige n’a pas totalement disparu des montagnes dauphinoises. Néanmoins, pour la Chartreuse et le Vercors, c’est râpé ! Cap à l’Est donc, pour aller plus haut. Pas trop néanmoins, car les dernières chutes de blancs cristaux en altitude et le yoyo spectaculaire des températures laissent présager une forte instabilité au-dessus de 3000 m. Ce que confirment, hélas ! quelques accidents récents. Ce sera donc l'incontournable : le Taillefer (2857 m). D’autant que la route du Poursollet est à présent dégagée (source Alainlo, skitour.fr, 2 mai). On pourra faire la classique par le couloir Nord-Est, depuis 1650 m. La descente par le couloir Pinelli aurait été tentante, mais la prudence et la forme du moment nous en dissuadent. C’est à deux seulement que nous partons, Roger et moi. Bien que proposée sur le W.E., seuls deux « retraités » se sont trouvés disponibles de fait en ce WE de commémoration. Tant pis pour les absents … ils ont toujours tort ! comme le dit le proverbe qui, une fois encore, s’est révélé justifié.
Malgré une météo qui n’a peut-être pas été à la hauteur des espérances ensoleillées, ce fut tout de même une belle journée, avec un ciel voilé parfois, du vent dès la matinée (en avance sur les prévisions) mais cantonné à la crête, des températures très douces. Une bonne neige ! de texture assez inhabituelle pour autant, qu’un skitourien imaginatif (je n’ai pas retrouvé la source) qualifiait récemment de « crémeuse ». Plutôt bien trouvé. J’ajouterais même, à la métaphore culinaire, assez « grasse ». Voilà qui muscle les cuisses ! Puis une neige de névé alourdie en dessous de 2200 m à la mi-journée (vers 14h). Malgré un trajet compliqué par les branches, goulottes et boules d’avalanche et un court déchaussage peu avant la fin (la traversée sous le lac Fourchu), le manteau neigeux nous a permis de skier jusqu’à 100 m des chalets du Poursollet. Mais ça fond vite ! CR en image ici
Pensez à visionner le diaporama en plein écran (bouton "lire") afin de disposer de toutes les images et des animations associées.

Le Grand Som 28-02-2021

publié le 12 avr. 2021, 00:19 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 12 avr. 2021, 00:24 ]

La période de forte chaleur et les épisodes « sahariens » passés ont entraîné un important recul du manteau neigeux à moins de 2000 m. La Ruchère et le Grand Som demeurent, pour ce dernier jour de février, en Chartreuse parmi les meilleures possibilités. Six membres d’A.N.V. répondent à la proposition de Pierre. Pas question de poudreuse certes, mais nous chaussons les skis encore au parking du Habert ; pour combien de temps ? Toute la montée se fait sur une neige dure. Les couteaux sont utiles dans le raidillon au-dessus du col de Bovinant, où le passage des skieurs fait disparaître toute trace de montée. Comme souvent, l’itinéraire n’est pas désert, et nous croisons d’autres skieurs ou parapentistes jusqu’au sommet. Hormis la partie de la descente orientée Est, déjà très molle (entre 13h et 14h), la suite en face Ouest demeure bien « ferme » jusqu’à Bovinant, où l’on remet les peaux pour remonter au col des Roches Rousses. Au col de Léchaud, un passage d’une centaine de mètre est désormais déneigé et nous portons les skis. Etienne et Pierre s’offrent un petit supplément en remontant au Petit Som puis rejoignent le groupe qui patiente au col. La descente sous le col est désormais en bonne neige, juste décaillée comme il convient en restant en rive droite, sous les Roches Rousses. Certaines jambes semblent à bout de force en parvenant aux voitures, mais toute l’équipe est heureuse de cette belle sortie. 😊 
Diaporama ici

Crête des Plagnes 21-03-2021

publié le 9 avr. 2021, 08:03 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 9 avr. 2021, 08:03 ]

Avec l’épaisse couche de neige tombée en début de semaine, il était possible encore de chercher la poudreuse dans les versants à l’ombre. Le flair nous suggère d’aller faire un « tricotage » vers la crête des Plagnes et ses combes Nord-Est (Orgeval, Claran) au Collet d’Allevard (départ au parking de Pré Rond). Bon flair. Onze participants, répartis en deux groupes (dispositions sanitaires obligent), s’inscrivent à la sortie que conduit Pierre assisté d’Isabelle D.
Température bien froide le matin sous un ciel d’azur (ça se couvre l’après-midi), un vent qui « turbine fort » en parvenant à la crête, mais nous nous mettons bien vite à l’abri dans la combe du Grand Orgeval. La descente est sublime en poudre, profonde et un peu dense (mieux vaut éviter de « se vautrer » pour s’épargner les efforts de relevage, pas vrai Gilbert ?) Il ne faut pas non plus rater le terminus de la piste forestière (à 1500m), au risque d’aller trop bas et de devoir remonter davantage, qui nous permet de basculer vers le vallon de Claran. Nous sommes les premiers, la trace pour la remontée est à faire, profonde. Quelques soucis de peaux collant mal avec ces paillettes de givre qui s’immiscent sous la semelle. Après le pique-nique, dans ce coin désert ce jour, nous passons près de la cabane et rejoignons la crête au-dessus du col de Claran. Nous gardons les peaux jusqu’à rejoindre la table d’orientation au sommet de la station. La seconde descente est également ludique, bien que moins sauvage (en partie sur les pistes), jusqu’au retour au parking. Une belle sortie. Voir diaporama ici.

Grand Cheval 26-01-2021

publié le 9 avr. 2021, 07:54 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 9 avr. 2021, 07:54 ]

La neige est tombée en abondance ce Week End sur les massifs isérois. Le froid garantit une bonne conservation de la poudreuse. C’est le moment d’en profiter. Pendant que Bernard D propose un « tricotage » en Chartreuse, Pierre propose sa traditionnelle sortie de Janvier au Grand Cheval sur les hauteurs de Lans en Vercors. La neige et la sortie sont à la hauteur des espérances. Une neige de rêve où chacun découvre son aisance à skier hors-piste ! Cela vaut bien de profiter deux fois de la descente (même s’il faut y monter deux fois). Diaporama à visionner ici.

Dent du Corbeau 03-04-2021

publié le 5 avr. 2021, 23:57 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 6 avr. 2021, 00:03 ]

Et voici un nouveau confinement annoncé ! Il est temps "d’en mettre une dernière" au programme, ce samedi, pour les malheureux travailleurs de la semaine. 
Une seule personne volontaire pour accompagner Pierre, l’animateur ? Bon ! … avec une telle météo, il était inconcevable de ne pas en profiter. Certes, il y avait le chocolat et la famille comme motivations (ou obligations) alternatives pour ce WE pascal quasi-estival. Alors nous sommes allés faire la chasse aux œufs vers la Dent du Corbeau, au-dessus d’Albertville. Un départ de Voiron à 6h30, les chaussures aux pieds à 8h, et les skis vers 8h15. La route étroite (aux 38 lacets !) des chalets de l’Ebaudiaz était déneigée jusqu’à 1400m (on n’a pu en compter que 33). 
La boucle imaginée consiste en un « tricotage » : 1ère montée à la Dent du Corbeau en passant par le col de Charvan (D+ : 880m) ; 1ère descente en pente Est jusqu’au chalet de la Grande Lanche (D- : 500m) ; remontée à la Grande Lanche (D+ : 333m) et 2ème descente pour finir sous les chalets de l’Ebaudiaz, par le collet sans nom sur la crête Sud (D- : 713m) ; soit une dénivelée totale d’un peu plus de 1200m. La première montée, en versant Nord-Ouest, s’est faite sur une neige dure, aisément avec les couteaux. La fin de la montée (passé le col de Charvan) était en neige déjà très ramollie, tout comme la première descente, néanmoins assez bonne à skier (un passage raide > 40°). La seconde descente, depuis les Grandes Lanches, bien que plus tardive, a été le clou de la journée : une moquette parfaite, une pente à 35° max.
Finalement, nous n’avons pas ramené d’œufs ! (trop bien cachés). Cf. diaporama ici.
La dernière de la saison ? Un crève-cœur, une nouvelle fois. Mais en mai, qui sait, peut-être si …
Merci, en tous cas, Isabelle pour t’être dévouée ! Je ne pense pas que tu l’aies regretté.

La Dent du Pra 31-03-2021

publié le 3 avr. 2021, 02:19 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 3 avr. 2021, 02:43 ]

Une nouvelle sortie, proposée par Jocelyne, pendant cette semaine exceptionnelle du début de printemps. Belle opportunité, la route est désormais ouverte au-dessus de Prabert, jusqu’au lacet après le Pont de la Betta. Une montée efficace nous amène au col de l’Aigleton. La neige, à l’ombre, regelée, porte bien. Le raidillon qui suit le col, orienté Sud-Est, est en revanche en neige déjà bien transformée et molle. Les six participants parviennent au sommet, où ils sont loin de se retrouver seuls ! Pique-nique expédié, nous pouvons profiter du sommet et de la vue à notre tour avant d’entamer la descente un peu avant 13h. Les pentes Sud-Ouest sont désormais en excellentes conditions, les versants purgés. La moquette est parfaite à skier jusqu’au vallon de Vénétier. A partir de là, la chaleur, remarquable pour cette date, a beaucoup ramolli la neige qui devient bien lourde à skier. On cherche les pentes Ouest ensoleillées tardivement, mais cela ne change guère. Le border cross damé est donc bienvenu pour finir malgré la fatigue. Merci à Joce et aux participants. Retour illustré sur cette belle journée : ici.

Pic Blanc de Galibier 01-04-2021

publié le 2 avr. 2021, 06:15 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 2 avr. 2021, 06:23 ]

A la demande de certaines qui voulaient finir la saison de ski avec un 3000 m (ou presque), Bernard s’est proposé pour un voyage dans les Hautes Alpes.

En arrivant au point de départ, après le tunnel pare avalanche, quelle fut notre surprise de constater le manque de neige inhabituel pour un 1ier Avril à près de 2000 m.

Nous nous sommes résignés à faire du saut mouton entre les plaques de neige, en essayant de rejoindre au mieux la combe « habituelle ». Malheureusement le saut mouton nous dirigeait vers l’itinéraire du Col du Galibier. Le groupe de Roger a poursuivi en rive gauche du torrent du Galibier pour revenir au point coté 2451 par la route enneigée  Le groupe de Bernard a préféré redescendre d’une trentaine de mètre, légèrement au dessus du premier pylône pour revenir au point coté 2176, afin de revenir dans la combe « habituelle ». Après s’ensuit une longue ascension pour atteindre le col, avant la dernière pente plus raide pour atteindre le sommet, qui avec les couteaux n’a pas posée de problème particulier. La neige étant bien transformée, la descente a été agréable. Afin d’éviter la descente dans le toboggan du torrent du Galibier (avec de l’eau en dessous), Bernard a proposé de descendre par l’itinéraire en rive droite du torrent de Roche Noire, en empruntant la route à droite du point coté 2451 afin de rejoindre le pont coté 2346. Mais très vite le manque de neige, nous a fait rebrousser chemin pour revenir sur l’itinéraire redouté…..

Après quelques péripéties, la journée fut tout de même agréable. Merci aux photographes pour ces souvenirs, avant de rentrer dans le nouveau confinement.

Grande Lance de Domène 30-03-2021

publié le 2 avr. 2021, 01:28 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 2 avr. 2021, 01:28 ]

Une nouvelle belle journée est annoncée pour ce début de printemps. Marie-Pierre propose la Grande Lance de Domène (2790m) aux aficionados du ski de randonnée. Un départ très matinal de Voiron s'impose (6h15) vu les températures annoncées et l'orientation Sud de la pente finale. Avec un mois d'avance sur les dates annoncées (bonne surprise), la barrière sur la route est ouverte au-delà de Freydière et nous pouvons monter en voiture jusqu'au Pré Raymond à 1370m, nous épargnant près de 250m de portage. La neige a fondu à la vitesse grand V et nous ne pourrons mettre nos skis aux pieds qu'à partir de 1700m, à la sortie de la forêt. Le soleil et la neige seront bien ceux annoncés. Une très belle course de ski de printemps, à revoir ici en images. Merci à Marie-Pierre et aux participants, Maryline, Maurice et Pierre.


Dôme de Bellefont 24-03-2021

publié le 25 mars 2021, 01:15 par Bernard Drouère   [ mis à jour : 3 avr. 2021, 02:42 ]

Avec les chutes de neige de la semaine dernière jusqu’à une basse altitude, la Chartreuse est redevenue désirable pour le groupe des skieurs de randonnée. Bernard D a donc mis au programme d’A.N.V. le Dôme de Bellefont, et Pierre F s’est chargé d’encadrer un 2ème groupe pour répondre à la demande en maintenant les gestes barrière. Pour les plus aguerris, Marie-Pierre a conduit un 3ème groupe vers les Lances de Malissard, en traversée Ouest-Est, avant de remonter également au Dôme de Bellefont. Les températures clémentes, l’absence de vent, le soleil radieux et la vue limpide ont incité les trois groupes, chacun sur sa butte, à flemmarder plus que de raison au moment du pique-nique. Quelques ronflements se seraient-ils fait entendre à l’heure de la sieste ? Toujours est-il que, vers 13h, la neige avait bien ramolli dans la pente Sud-Ouest empruntée pour la descente (environ une heure trop tard). On enfonce. Ce n'est pas encore de la neige tassée de printemps. Elle s’est avérée nettement meilleure à skier dès l’entrée en forêt, mieux protégée des ardeurs solaires. Encore une sympathique journée de ski de printemps, à revoir avec le diaporama (proposé par Pierre). Dans l’attente des prochaines sorties .....

1-10 of 17