Archive 2016-2017



Diaporamas de quelques une des sorties :

Bilan saison ski de rando 2016-2017

publié le 23 juin 2017 à 09:52 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 30 nov. 2017 à 05:25 ]

Malgré un déficit important en neige cette année:
  - 65 sorties de ski de rando ont été réalisées
  - 71 adhérents ont participés au moins une fois à une sortie de ski de rando
  - 40 adhérents participent de façon assidue aux sorties de ski de rando.
Le nombre moyen de participants par sortie est de 6.

Séjours:
  - 1 semaine dans le Champsaur du 26 Fev au 3 Mars - 17 participants
  - 1 semaine dans le Champsaur du 12 au 19 Mars - 18 participants
  - 1 semaine en Norvège

Wend end :
  - 2 jours à l'Aiguille de l'Epaisseur - 25/26 Mars - 13 participants
  - 3 jours en Vanoise du 7 au 9 Avril - 5 participants
  - 4 jours en Maurienne du 25 au 28 Mai - 2 participants




WE en Maurienne au Refuge d'Ambin

publié le 15 juin 2017 à 03:17 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:36 ]

Pierre, qui n’aime pas ranger (… ses skis), a proposé cette ultime (?) randonnée au refuge d’Ambin en Maurienne, profitant du pont de l’Ascension, presque aussi long que le viaduc de Millau. Peu de volontaires disponibles, le pont étant déjà largement encombré par les projets familiaux (… d’ailleurs ça bouchonne dur le jeudi dans la montée au tunnel du Fréjus, qu’heureusement nous n’empruntons pas).

Marie-Pierre, seule, se laisse tenter par une idée que d’aucuns peut-être ont jugée saugrenue en ces temps de réchauffement climatique : quoi ? du ski encore … presque en juin ?

Oui ! car Ambin, ça conserve … et avec la perspective de quatre belles journées ensoleillées et trois courses de quelques 1000 m de dénivelée, dans un recoin sauvage (quoique pas désert) de Savoie, ce sont donc 3000 m de glissades artistiques sur les pentes encore bien blanches réalisées en trois descentes … même si l’on doit conclure le séjour dans le vert, car en dessous de l’altitude de 2000 m, c’était joliment fleuri.

Le refuge d’Ambin est donc ouvert*, où nous accueillent Clara et son amie ligérienne venue l’épauler pour le WE, car il y a du passage quand même (d’autres fous, à skis ou à raquettes). Nous avions réservé pour deux jours … et finalement resterons trois. Clara montrera toute sa souplesse pour s’adapter, d’autant que d’autres visiteurs arrivent sans avoir confirmé leur venue ! Bravo Clara.
Un confort rustique en ce printemps car le captage n’est pas rétabli : toilette au torrent (le robinet d’eau chaude est out), corvée d’eau si possible requise. Mais nous y échappons grâce aux jeunes stagiaires du CAF, à nos gardiennes et à quelques épicuriens demeurés la journée au refuge (pour un repos réparateur après une nuit … digne d’un refuge) qui y ont pourvu pour nous. Merci !
Que dire enfin de la soupe de lentilles, du carry réunionnais, de canard à l’orange de derrière les fagots, du moelleux au chocolat accompagné de crème vanille … miam ! Un objectif en soi.
Les rencontres aussi avec d’autres "mordus", et le guide de Bramans, Baptiste Damevin**, qui nous livre quelques secrets sur les itinéraires du coin. Nous en ferons bon usage.

Ah ! les courses ? …. Oui, j’allais oublier. Oh ! pas grand-chose à dire, si ce n’est que, par météo caniculaire, mieux vaut bien les choisir en tenant compte de l’exposition. Ça chauffe vite par exemple sur le glacier d’Ambin … mais nous y sommes passés ! en faisant bien couler la neige (… ou la flotte ?) Ou bien cette corniche, Pierre, au Petit Vallon, que tu as franchi en rampant, et avec les dents, parce que plus rien ne tenait sous tes skis … ah, t’étais bien "vidé" après tes acrobaties ! Bref : choisir de préférence des expositions Ouest et ne pas finir trop après midi, sauf à se convertir au ski nautique. Mais Jean, que la montagne est belle, le matin, au printemps, en chansons et à skis. Je laisse les images parler !

Merci à Marie-Pierre d’avoir consenti à partager cette douce folie ! à refaire … comme chaque année.

Pierre

* Refuge d’Ambin (C.A.F.) :
 06 30 92 60 53 (Myrtille Camus) / 06 12 73 21 31 (Clara Rodrigues) / ou 04 79 20 35 00
   http://refugedambin.ffcam.fr/   

** Baptiste Damevin :  www.montagnart.fr 




WE en Vanoise au refuge de Prariond : rencontre avec l'improbable

publié le 10 avr. 2017 à 00:27 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:35 ]

Sur une idée de Jacques, nous voilà partis ce vendredi 7 avril de Val d’Isère (Le Fornet, 1960) pour le refuge de Prariond (2324), Bernard, Jacques, Joachim, Joël et moi.
Montée sans encombre, avec en prime la redescente dans les gorges et les marmites du Malpasset, puis la rare joie de "marcher sur l'Isère"...
Bon accueil au refuge, du genre un peu rustique (dixit Joël) et une organisation quelque peu originale, avec menus travaux de pelletage juste au moment du repas, mais l'apéro du patron est là pour faire glisser...
Après une bonne nuit (heu... de celle des refuges...), et un déjeuner... rustique, nous partons samedi à 7h30 env. dans la suite de longs vallons qui montent vers notre objectif, la Grande Aiguille Rousse, avec les conseils du gardien qui garantit la poudreuse là-haut... Rencontre improbable (ils doivent avoir 2 fois mon rythme...) 4 djeunnss me rattrapent avec... ma paire de lunettes tombée de ma poche restée ouverte : grand merci à Nicolas !
Puis de bien longues traversées sur ce qui reste du "glacier des Sources de l'Isère" nous conduisent au col, surmonté par 110m d'une arête "qui se mérite" jusqu'à 3482m. Vue magnifique là-haut, avec le Grand Paradis qui nous tend les bras, nous sommes aux anges (fort !). Mais rien ne presse avec l'au-delà, restons sur Terre... vraiment pas si large que ça, cette arête à la descente, faut pas rater un virage, ni à droite, ni à gauche, Bernard veille au grain... Très belle poudreuse sous le col, petite pause avec Bernard (les 3 autres ont déjà filé, car des fois, la poudreuse ça sublime...), puis superbe moquette à poil plus ou moins ras (les 4 djeunns remontent déjà pour faire une 2ème descente !), et retour au refuge à 14h autour d'une bonne mousse, partagée avec les 4 djeunnss (alias mousquetaires).
Une bien belle course tranquille !

Une inondation (le sac orange !), un bon repas (rustique), une nuit réparatrice (stéréo garantie, merci à Jacques pour la technique son), un bon déjeuner (rustique), et nous revoilà sur les planches à 7h30 (on pointe !) en direction de la... Pointe de la Galise. Quelques pentes raides (merci à Joël pour l'assurance) et le verrou passé, nous voilà sur le tranquille plateau supérieur du glacier de Bassagne. Et là, rencontre très très improbable un peu à l'écart de la trace, un couteau égaré supplie qu'on lui épargne une froide nuit dans cette immensité plane... Montée tranquille jusqu'au sommet (pas revu Joachim, il a sans doute pris un TGV) où nous avons du mal à trouver voie et voix (trop fort !) parmi un groupe de 15 italiens (forza La Spezia !).
Là, c'est trop trop trop improbable : nos 3 mousquetaires m'attendent pour me réclamer leur rapière, enfin, le couteau (à raper...). Le truc pas possible, quoi !!!
Re-beau panorama, re-Paradis (Jacques s'y voit avec les étoiles...), lit sur moquette, puis neige transformée, mais sans Fourier (trop trop fort !).
Mousse et casse-croûte à midi au refuge, bise à Fernando et son équipe, et c'est... Val d'Isère à 14h, et encore les mousquetaires (trop sympa, ils nous ont attendus pour partager un brin de mousse !!!), et le retour aux contingences de ce qu'on appelle la civilisation...

Une bien bonne idée, Jacques, et une ambiance des plus sympas au sein de ce petit groupe, à refaire !

Col de la petite Vaudaine - 29 Mars

publié le 6 avr. 2017 à 06:50 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:34 ]

Nous sommes partis à 8 participants de Casserousse (1420 m), où le nouveau télésiège 6 places était fermé, pour le Col de la petite Vaudaine (2370 m) en passant par la brèche Robert Nord. Il y avait un bon regel, les couteaux étaient les bien venus pour remonter la piste de ski Olympique homme. Le verrou à l'entrée de la combe qui mène au Col de la petite Vaudaine, du fait du manque de neige (rocher au milieu) et de la qualité de la neige (dure) nous a obligé à monter à pied dans les rochers (côté gauche). Après ce verrou, qui a entamer notre énergie, une succession de collets nous a emmenés au superbe point de vue du Col de la petite Vaudaine mal connu. Pour la descente nous avons fait une variante par la combe qui descend de la Grande Lauzière, car certain d'entre nous ne voulait pas repasser par le verrou. On s'est laissé emmener trop sur la droite par une superbe neige de printemps où on enchaînait virages sur virages. Si bien qu'il a fallu descendre en dérapage un couloir en neige dure de 40° sur 150m, pour se retrouver sur l'itinéraire au niveau de "l'Echaillon". Petit passage raide à monter à pied, et remettre les peaux pour le retour sur les lacs Roberts. Au final une journée bien remplie avec plus de 1400m de dénivelé.

Aiguille de l'Epaisseur - 25 et 26 Mars 2017

publié le 1 avr. 2017 à 06:51 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:41 ]

Pour ce week end du 25 et 26 Mars la météo était incertaine jusqu'au dernier moment. Après avoir consulté plusieurs météo, et puis l'avis du refuge, Jacques a pris la décision d'y aller (nous ne le remercierons jamais assez ...).
Nous voilà donc partis à 13 participants pour Bonnenuit (terminus de la route).
Arrivés sur place le temps n'était pas engageant, une pluie fine s'est invitée, mais cela n'a pas entamé la bonne humeur de la troupe, car nous savions que le lendemain allait être très beau. En arrivant au refuge des Aiguilles d'Arves, les gardiens nous ont accueillis chaleureusement (la gardienne est metteur en scène de la troupe théatrale "Mille Feuilles"). Marie Pierre a organisé le dortoir par rangées de trois : 3 femmes, 3 hommes, les escaladeurs au troisième étage (ça vaut mieux pour descendre la nuit de l'échelle). Le lendemain nous comptions sur les autres groupes (jeunes) pour faire la trace dans 30 cm de neige fraîche. Mais au moment du départ il n'y avait que deux jeunes courageux, merci à eux et à Michel P. qui les a relayés à parts égales. A l'arrière nous savions quand Michel avait pris le relais (la trace était plus raide). La descente fut excellente, malgré quelques pièges (cailloux recouverts).
Un grand merci à Jacques pour cette merveilleuse journée à 3200 m.



Séjour Champsaur - Février

publié le 23 mars 2017 à 07:17 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:43 ]

 Dimanche 26 Février La Coupa (2628 m) - Déniv : 1030 m
 Lundi 27 Février  Aiguille d'Orcières (2793 m) - Déniv : 1300 m
 Mercredi 1 Mars La Recula (2548 m) - Déniv : 820 m
 Jeudi 2 Mars Col de la Casse du Diable (2185 m) - Déniv : 900 m
 Vendredi 3 Mars Pointe Sud de Venasques (2620 m) - Déniv : 1050 m


Du 26 Février au 3 Mars, nous étions 15 participants pendant 4 jours, puis 13, au gîte de l’Ancolie où nous avons été très bien accueilli par Marc et Evelyne.

Nous avons constitués qu’un seul groupe à 2 vitesses, qui permettait aux plus rapides de refaire 2 fois les parties en poudreuse.

Nous avons eu un journée de mauvais temps (le Mardi), et une autre journée où le risque était de 4/5 (d’où le choix de la course avec une faible pente et une altitude réduite).

Nous avons privilégiés les versants Nord à cause du faible enneigement, et pour aller chercher la poudreuse dans les parties à l’ombre sous les sommets.

Le dernier jour nous sommes allés voir sur un autre versant la Pointe Sud de Venasques, où la neige était très changeante suivant la couverture nuageuse.


Trés belle semaine, à refaire ....


Voir le récit en images


Tabor de Mathésine - 26 Février 2017

publié le 5 mars 2017 à 03:02 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:46 ]


Malgré le faible enneigement, Jean a emmené sa petite troupe au Petit Tabor.
Finalement la neige était bonne, avec un portage très court au départ de la station de Saint Honoré. Merci à Jean pour cette superbe journée et à Pierre pour ces belles photos souvenir.


Grand Van - 22 Février 2017

publié le 24 févr. 2017 à 07:59 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:45 ]


A l'initiative de Bernard, nous devions explorer la nouvelle piste de ski de randonnée au départ de Bachat Bouloud. Sur les conseils d'un skieur local, nous avons pris le circuit raquette (GR de pays Forêts et Lacs d'Uriage à Chamrousse). Beau paysage, avec quelques passages raides, avant d'arriver au Lac Achard. Ensuite nous avons continuer par les cols de l'infernet, de la botte et des Lessines (parcours vallonné). Le retour s'est fait par les pistes de ski.
Belle journée ensoleillée. Merci à Michel pour ces belles photos.

Pointe du Scialet - 19 Février 2017

publié le 21 févr. 2017 à 06:26 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:45 ]


Sous l'impulsion de Michel le groupe est parti du Rivier d'Allemond pour la Pointe du Scialet. Le manque de neige dans la forêt n'a pas entamé la bonne humeur du groupe. La montée par l'épaule offre de beaux points de vue. La descente par le vallon du Col de la Scia a été très varié : neige de printemps, poudreuse dans les parties à l'ombre. Merci à Michel pour cette belle journée et à Pierre pour les photos.

Aiguillettes de Vaujany - 12 Février 2017

publié le 21 févr. 2017 à 05:52 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 21 sept. 2017 à 07:44 ]


Sous la houlette de Marie Pierre nous sommes partis de la villette pour les 2547 m des Aiguillettes de Vaujany. Un grand merci à Roger qui a fait la trace, malgré qu'il ait quitté ANV pour une belle au yeux bleus ....
Merci à notre nouveau photographe Pierre S. (à croire que tous les Pierre sont photographes ....)



1-10 of 10