Grand Eulier

publié le 25 janv. 2020 à 07:19 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 28 sept. 2020 à 02:57 ]

Etend donné le manque de neige en Chartreuse, nous sommes contraints d’aller sur Belledonne, et de traverser Grenoble en semaine. Heureusement, en partant tard, nous n’avons pas eu de bouchon en empruntant trois itinéraires différents, pour voir lequel des trois est est plus rapide. Nous sommes arrivés à Casserousse en même temps. La piste de ski de randonnée « obligatoire » empreinte l’ancien téléski, par conséquent le démarrage est raide, avant de reprendre le GR en direction du lac des Pourettes, puis la Brèche Robert Nord. Nous avons profités d’une trace fraiche, faite par deux jeunes femmes qui nous précédaient, pour la montée à la brèche, car l’ancienne était glacée. La montée au Grand Eulier était bien tracée, sauf qu’au début la pente de la trace était un peu raide pour des retraités. Déjeuner au soleil, sans vent, ce qui nous a permis d’observer la montée au col de la petite Vaudaine, avec son verrou. La descente était très changeante, il fallait rester prudent pour ne pas tomber (je parle pour les skieurs moyens). Après le repeautage pour remonter la bosse sous la Grande Aiguille, certain ont voulus explorer le sentier qui va vers Recoin (voir tracé gpx); pas une bonne idée, trop plat, il faut pousser sur les bâtons. Au final tout le monde a apprécié ce bon bol d’air couvert par notre photographe Pierre S.


Bernard D.