Col du Loup

publié le 4 avr. 2018 à 11:01 par Bernard Drouere   [ mis à jour : 13 avr. 2018 à 02:48 ]
La météo ayant quelque peu contrarié la course du 25 mars (stoppée – on l’imagine – aux abords du lac du Crozet, mais cela aurait pu être n’importe où ailleurs compte-tenu de l’étendue de la visibilité), c’est donc le col du Loup, dans Belledonne, que Jean-Luc, frustré, a remis au programme du lundi de Pâques. La météo – température douce, voile nuageux et vent forcissant dans la journée – nous incite à fixer un rendez-vous tôt sur le Mail, à 7h. Vers 9 h l’équipe se retrouve à pied d’œuvre au parking de Freydière.

Un ciel encore clair où déjà s’effilochent les premiers filaments nuageux ; aucun regel en effet, la neige tombée d’abondance dans les jours précédents, est bien lourde dès le matin ; l’espoir d’une bonne poudre s’estompe, mais était visiblement partagé, car le parking se remplit vite.