• Post last modified:10 mai 2022

Le retour du beau temps, ce week-end du 8 Mai 2022, était annoncé par MF depuis le début de la semaine. Occasion de satisfaire les frustrés qui n’avaient pu prendre part à la sortie aux Plagnes … le dernier vendredi d’avril, en programmant une course un dimanche 😉.
Comme pour cette précédente sortie, nous espérons profiter des restes de neige de culture, pour nous éviter un déplacement lointain. Nous choisissons la station de Pipay (7 Laux) et programmons une montée à la Cime de la Jasse, par le col du Pouta. Un skitourien semble valider ce choix, signalant dans son CR de la veille, qu’il a très peu porté les skis (https://skitour.fr/sorties/159351).
Son itinéraire (non précisé, sinon qu’il montait à l’Oursière) n’était assurément pas le nôtre ! car nous avons tout de même mis les skis sur les sacs trente bonnes minutes (D+ 200m) pour contourner la montagne des Oudis (pas le miracle espéré) et rejoindre les pistes enneigées vers 1880m, près du lac-réservoir. La montée au col du Pouta est efficace et se fait avec les couteaux du fait d’un regel suffisant, bien que peu profond. Le soleil nous attrape au col (il est 11h). Le spectacle du fond du vallon du Pra qui se dévoile est magnifique … mais désolant pour les skieurs ☹ ! Les pentes sont ravagées de toutes parts par les coulées.
Nous glissons vers le haut du vallon (D- 150m) et nous rendons vite à l’évidence que nous ne monterons pas à la Jasse dans ces pentes et cette neige trop molle, ensoleillées depuis déjà plusieurs heures. Nous nous contenterons de descendre dans le vallon du Pra jusque vers 1800m, avant de remonter au col du Pouta (passage Nord) dans une chaleur exténuante.
A peine repassée la crête, nous sommes enveloppés par le brouillard qui monte à l’assaut du versant ouest. Nous n’y voyons goutte ! y a pluka … descendre dans le blanc et dans une neige lourde. Contents quand nous rencontrons (par hasard mais un peu tard) une piste dont le damage ancien nous permet de moins enfoncer ! Fin du ski au point 1884m près du réservoir, hormis les 120 derniers mètres avant Pipay … sur une piste abondamment enneigée artificiellement).
Contents d’avoir pris l’air (et chauffé les cuisseaux) 😊 … Pas du grand ski. Sûr qu’on dormira bien la nuit prochaine ! Le thermomètre de la voiture indique 25° quand nous passons Grenoble. Dénivellation finalement effectuée : 1300m. La montée directe à la Cime de la Jasse et la descente par la combe Ouest (moins ravagée), aurait été probablement un meilleur choix: https://skitour.fr/topos/2541
Diaporama de la journée ici
.