• Post last modified:22 avril 2022

Au retour de notre séjour de Larche, où la neige se faisait rare, afin d’assurer un départ avec  de la neige en quantité, Chamrousse s’est avéré une bonne destination.
La météo prévoyait beau temps, mais un voile d’altitude a permis de ne pas trop souffrir de la chaleur, sans pour autant dégrader la visibilité (pas de jour blanc).
Sur l’itinéraire « ski de rando » au départ de Bachat Bouloud, il y avait plusieurs sentiers, qui pouvaient induire en erreur.
Le plus simple c’est de suivre l’itinéraire « raquette » n°5 qui mène bien à la Croix de Chamrousse, les autres sentiers ont tendance à orienter vers le lac Achard, avec déchaussage assuré, pour traverser les lapiaz. Après un départ dans la mauvaise direction, l’instinct nous a ramené sur le bon itinéraire de la Croix de Chamrousse.
La descente sur le Col des Lessines n’était pas labouré, comme à son habitude, ce qui était très appréciable. Par précaution nous avons mis les couteaux pour attaquer le verrou, ce qui a été fort utile, car certaines conversions se sont avérées délicates. Ensuite la montée au sommet du Grand Van (dégarni de neige) s’est passé sans encombre. Après une pause picnic, bien méritée, la descente fut agréable dans une neige bien ramollie, facile à skier. Et oui, il reste 150m pour remonter à la Croix de Champrousse, certain comptait les pas pour se donner du courage. Après il suffit de se laisser glisser sur les pistes de ski pour revenir aux voitures.
Quelques images souvenirs de cette journée bien remplie.